manuelapaulcavallier
M.P-C.

Manuela Paul-Cavallier

Manuela Paul-Cavallier


Le 1 Décembre 2013


Manuela Paul-Cavallier. Photo Claire Curt
Manuela Paul-Cavallier. Photo Claire Curt
Manuela Paul-Cavallier habite à Paris, elle a appris à Florence en Italie la dorure sur bois, où elle a vécu pendant 10 ans.
25 années artisan d’art doreur ont permis à Manuela Paul-Cavallier d’approfondir les techniques ancestrales de dorure italiennes et françaises.
Habilitée par les Musées Nationaux, elle a pratiqué le dialogue de ces matières comme restauratrice de dorure, puis aujourd'hui comme créatrice contemporaine.

Son parcours s’est ouvert sur deux secteurs d’activités autour de l’or:

La création artistique, sculptures et peintures, transformant les savoir-faire ancestraux d’artisan d’art en expressions contemporaines autour des pigments bruts et des feuilles d’or.

La création de patines de feuilles d’or: Elle crée des matières d’or pour les décorateurs d’intérieur, les marques du luxe, les designers et couturiers, sur des supports.

Membre de l’association des « Grands Ateliers de France » depuis 2008, et résidente à La Villa Kujoyama de l’Institut Français de Kyoto, 2014.

Elle compose des poésies abstraites de pigments bruts et de feuilles d’or. La lumière glisse sur le métal précieux, pénètre la densité des noirs brunis et mats, interpellant le spectateur pour un voyage intérieur. Manuela nous emmène dans son univers d’émotions et de sensations, le regard et les reflets d’ors dessinent dans les jeux d’ombre et de lumière, une danse sans cesse renouvelée, appelant la plénitude et le silence dans un rythme qui lui est propre : la vibration des matières.

Ses inspirations pourraient être japonaises, l’équilibre, le sens des harmonies de ses créations sont imprégnées d’une culture entre l’Europe et l’Asie. « L’éloge de l’ombre » de Tanizaki ou « le livre du thé » d’Okakura sont les livres clé de sa créativité.

25 years as créative craftsperson in wood gilding have allowed her to perfect her skill and mastery of French and Italian ancestral gilding recipes and techniques.
Recognized by the Musées Nationaux, she originally used her knowledge as a gilt restorer and now uses it to create contemporary designs.
Her development has followed two paths unfolding around gold
The first is artistic creation - be it via sculpture or via painting, she transforms ancestral knowledge into contemporary expressions using raw pigments and gold leaf
The second is the creation of gold leaf patinas - she creates gold materials for interior decorators, luxury brands, designers and couturiers on various supports.
A member of the association "Grands Ateliers de France" since 2008 and resident at La Villa Kujoyama of the Kyoto French Institute in 2014.




Expositions:

2016
Exposition au Palais de Tokyo « Double Je » du 24 mars au 16 mai 2016

2015
Musée Hakusasonso Garden & Museum, Kyoto Japon. Exposition personnelle pour la « Nuit Blanche » 2015.
Galerie Seikado, Kyoto Japon. Exposition personnelle pour la « Nuit Blanche » 2015
Maison Franco Japonaise, Tokyo Japon. Exposition conférence octobre.
Domaine de la Celle Saint Cloud. Exposition « Regard Croisés » Flag France Renaissance.
D’Days Musée des Arts Décoratifs. Exposition du « Petits théatres de Lumière » créations lumineuses franco japonaises avec Seikado de Kyoto et Goliath Dyèvre designer
Galerie TSL: exposition « Back from Kyoto » Paris 75007. mars avril 2015

2014 
Villa Kujoyama, Kyoto (Japon) - Lauréate 2014 élue par l’Institut Français et la Fondation Bettencourt. Recherches sur la dorure traditionnelle japonaise et l’esthétisme de la soustraction. Résidente d’octobre à décembre.
Louis Vuitton avenue Montaigne, Paris VIII - marqueterie de paille dorée
Hermès - Création d’un sac d’exception
Hôtel Palace Prince de Galles, Paris VIII - Exposition « Métiers d’art de vivre » avec les Grands Ateliers de France
Galerie Tristan Salmon Legagneur, Paris VII - Exposition personnelle
Galerie Le Préau6, Paris VII - Exposition personnelle « Empreintes d’or bleu »

2013
Galerie Soubis, Paris I
TSL design, Paris VII
Galerie Carole Decombes Paris VII
Marseille "Ville européenne 2013" sur le toit de la citée radieuse du Corbusier
Salon "Révélation" au Grand Palais
"White Room" du palace hotel Prince de Galles oct nov 2013

2012
Exposition personnelle "Noir d'or" à la galerie Pré au 6, à Saint Germain des Prés.
Hong Kong sous le label du French May
"Polyèdre" rue de Tournon Paris VI
Lausanne boutique du Palace

2011
Chateau de Pommard avec l'association des Grands Ateliers de France
"Automobile Club de France" lors de la soirée d'"Opus in Fide", Paris

2010
Palais de Tokyo boutique du musée "Black Block Shop"
exposition dans les vitrines de l'orfêvre Odiot, Paris
exposition dans les vitrines d'Angelina, Paris
Monaco "Hors les Murs" avec l'association des "Grands Ateliers de France".

Clients:
collectionneurs d'art internationaux
Christian Liaigre
Pierre Yves Rochon
Alberto Pinto
Peter Marino
Qatar Foundation
Yves Saint Laurent Beauté

L’art matière

Manuela cherche, éprouve, expérimente les anciennes techniques qui lui sont chères..
L’inventaire des ingrédients peuple une poésie d’iconoclaste : fiel de bœuf, ail, colle de lapin ou de poisson, aloes, pistil de lys en décoction …

Les couleurs sont une une palette de pigments bruts; noir d’ivoire, de fresque, de pêche, bleus de prusse et d’outremer, vermillon, jaunes d’ocre… chacun ayant des qualités propres de densité, de luminosité et de profondeur .

Autant de mots, d’odeurs, de textures et de couleurs habitent l’atelier animé du vol des feuilles d’argent ou d’or portées par la caresse des pinceaux et brunies à la pierre d’agate. Ici règne une sensibilité à fleur de derme. Les feuilles d’argent et d’or qu’il soit blanc, rose, jaune, vert… reçoivent l’exclusivité de Manuela.
La matière pleine, charnelle, aux noirs infinis dans lesquels le regard plonge en médiation. Un voyage au relief de pleins et de creux de lignes maitrisées ou fugaces. Le noir comme un écrin offert à l’or, à son éclat opposé et complémentaire. C’est vers le minimalisme que tend l’expression. La matière, les émotions s’expriment hors de toute contrainte dans une forme d’expressionnisme abstrait, un art sensible.

À son tour, l’abstraction se nourrit de la mémoire du temps, les techniques ancestrales convoquent les siècles passés. À chaque nouvelle journée son apprentissage, les mains habiles des enseignements reçus et la matière à séduire. Alors se créent les rencontres, les complicités, les connivences ; chaque matière enrichissant l’autre comme les instruments d’un orchestre forment la mélodie.

Moteur de création

L’épure est une muse sévère qui ne pardonne pas le geste bavard… Manuela aime l’idée qu’une œuvre ne se livre pas toute entière au premier embrassement du regard. Suivant le point de vue, la lumière, elle doit dévoiler de nouveaux détails, une nouvelle lecture.

« J’aime l’émotion des équilibres, du mouvement, les sensations que font naître les ombres, la profondeur parfois insondable du noir seulement rompu par la feuille d’or ou un contraste de matité et de brillance. Si le premier semble abyssal le second au contraire nous porte à sa surface. La lumière se détache des ténèbres. L’équilibre de l’ombre et de la lumière, ces mouvements que la matière reçoit et restitue à celui qui la parcourt du regard. Même les figures d’apparence statique impriment le mouvement de leur relation dans l’espace. »
La lecture est sensorielle. La matière se fait matrice charnelle de l’émotion.

Biography

Manuela has lived 10 years in Florence, Italy. She starts to study Art His- tory at University and get training in Fine Arts, Wall decora- tion. Fascinated by the gold leaf, she starts training in a gold guilder workshop where she stays 3 months in the shadow of a corner, just observing the gestures. She has then been invited to learn her future work. She perfects her technique and the ancestral recipes of the gold guilder in different workshop. She opens her workshop in the country side of Tuscany.

Back in Paris, she refurbishes gold wood frames in her work- shop. With Guillaume Martel, they create together « Or Design », a bespoke frame and gold guilder workshop. Their clients are Art collectors and Interior Designer. They create frames with simple and sober lines and she enhances them of gold and color pigment with a modern touch. She also creates bespoke finishes of yellow gold leaf, white, pink to decorate furniture, screens, and sculptures.

She emancipates her talent and she evolves toward freer ex- pression which dialogue with shadows and light, and composes on screen or wood frame abstract emotions, modeling gold leaf and color pigment. The material of her creation is the result of her training as gold guilder, using ancestral material like « rabbit glue », white yokes, or garlic as components of her creation.
She declines her work around the theme of the gold reflection and raw pigments.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Mars 2013 - 17:35 Hôtel Prince de Galles, Paris